Retrouvez-moi sur facebook et twitter
Accueil > Espace presse > Communiqués de presse > Programme national de réforme et recommandations de la Commission européenne
Inscription à la Newsletter
Communiqués de presse
Le 26 juin 2014

> Programme national de réforme et recommandations de la Commission européenne

J’ai posé hier une question au Gouvernement sur les 7 recommandations de la Commission européenne à la France dans laquelle j’ai pointé du doigt le « grand capital apatride ». Par cette expression, je soulignais l’une des caractéristiques de la globalisation financière, à savoir l’absence d’ancrage territorial et national. C’est d’ailleurs le propre du capitalisme actuel, qui ne reconnaît ni les frontières, ni les intérêts nationaux. Qu’on songe aux prédations financières d’entreprises, à la spéculation sur les dettes des États ou encore à l’évasion fiscale massive. Jean-Pierre Chevènement parle lui de l’ « élite mondialisée » pour viser les acteurs de cette globalisation.

Des commentateurs peu avisés et manifestement mal intentionnés ont cherché à voir dans mon propos des relents d’antisémitisme. Une accusation dont la gravité n’a d’égale que la mauvaise foi de leurs auteurs. Je déplore qu’on puisse porter aussi facilement atteinte à l’honneur d’un homme. Ces commentaires outrageants ne sont pas dignes de la fonction journalistique et sont mus par une seul but : salir pour mieux étouffer toute critique sur les ravages du capitalisme financier. Qu’ils sachent que leur entreprise est vaine.

Dernière mise à jour du site le : 18 avril 2016