Retrouvez-moi sur facebook et twitter
Accueil > Espace presse > Communiqués de presse > Il faut autoriser le retrait des salariés en cas de température supérieure à 35°C
Inscription à la Newsletter
Communiqués de presse
Le 3 juillet 2015

> Il faut autoriser le retrait des salariés en cas de température supérieure à 35°C

Par une proposition de loi, le Député Jean-Jacques CANDELIER propose d’indiquer dans la loi la température au-delà de laquelle les salariés peuvent faire usage de leur droit de retrait.

En France, un salarié peut actuellement exercer son droit de retrait s’il pense être en situation de « danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé » ou s’il constate un défaut « dans les systèmes de protection ». En l’absence de critère objectif légal à cette situation de danger, à laquelle les fortes chaleurs participent, il y a une insécurité dans la relation de travail employeur-salarié, source de litiges et de contentieux.

Il est donc proposé d’introduire le critère objectif dans le code du travail selon lequel le retrait des salariés peut intervenir en cas de température constatée sur le lieu de travail supérieure à 35°C, chiffre déjà en application en Allemagne.

En savoir plus :

Dernière mise à jour du site le : 18 avril 2016